Notre boutique : 2 rue François Ponsard  75016 Paris - Métro La Muette / Tel : 01 45 25 86 92 /  info@britishshop.fr

Glossaire

Accessoires de la table :

 Cette rubrique concerne tous les produits et articles contribuant au décor de la table en dehors des articles de vaisselle en porcelaine et en faïence. 


Bone China :

 De l’anglais bone=os et China=Terme utilisé au Royaume Uni pour de la porcelaine (Voir plus loin à Porcelaine) qui fut mis au point par les Chinois au 7éme siècle.
C’est Josiah Spode né en 1733 à Stoke on Trent dans le Staffordshire  qui mit au point en 1800 le « Fine Bone China » en rajoutant aux composants de la porcelaine de la cendre d’os d’animaux brulés à une température de près de 1000 degrés Celsius.
Ce qui donna une porcelaine dure et résistante, avec une couleur d’ivoire et une translucidité inégalée.
Depuis cette époque tous les grands manufacturiers anglais comme Spode, Wedgwood, Royal Doulton, Minton produisent de la porcelaine dite « Bone China ».
 


Botanic Garden de Portmeirion :

 C’est en 1970 que Suzan Williams-Ellis, la fondatrice en 1960 avec son mari Evan Cooper-Willis de  la société PORTMEIRION (Voir Portmeirion) créa le service de vaisselle en faïence BOTANIC GARDEN.
C’est en consultant chez le bouquiniste londonien « Weldon et Wesley » des gravures du 18 éme siècle qu’elle découvrit un ouvrage consacré aux plantes et aux fleurs écrit et réalisé en 1817 par Thomas Green, intitulé « The Universal Botanical, Medical and Agricultural Dictionnary ».
Elle s’inspira des illustrations dessinées et peintes à la main pour créer le service en faïence BOTANIC GRADEN dont la particularité est que chaque assiette et chaque tasse ont un motif différent de fleurs (A multi-motif floral design).
 


Brixton Pottery Ltd :

 Le fabricant anglais Brixton Pottery Ldt, basé dans le Staffordshire, est exclusivement dédié à la création et fabrication artisanale d’articles de vaisselle en faïence.
Les créateurs des dessins/motifs et des formes sont Alex et Tania DUFORT,qui depuis 1987 ont créé plus de 500 motifs différents et près de 60 formes soit un total de 30 000 articles de vaisselle en faïence.
Tous les articles sont fabriqués à la main et imprimés à l’éponge, une technique utilisée depuis plus de 170 ans en Angleterre.
Toute la gamme de Brixton Pottery n’est pas proposée sur
www.britishshop.fr, mais vous pouvez nous consulter pour vous informer plus avant sur leur gamme de produits. 


Burleigh Pottery: 

La manufacture de vaisselle Burleigh Pottery fut créé en 1851 à Burslem près de Stoke on Trent par Messieurs Hume et Booth.
Elle fut rachetée en 1862 par William Leigh et Frederick Rathbone Burgess.La société s’appela Burgess & Leigh et commercialisa sa production sous la marque « Burleigh » depuis les années 1930.
Depuis cette époque, la manufacture Burgess & Leigh Limited se développa de façon importante et en 1939, l’usine employait près de 500 personnes. Ses produits se vendirent sur tous les territoires du Commonwealth, aux USA et en Europe.C’est la famille Dorling qui racheta la société en 1999 pour perpétuer les traditions de fabrication, de dessins et de motifs et proposer des produits en porcelaine et en faïence de très haute qualité. 


Christmas Crackers : 

 C’est lors d’un voyage à Paris, en 1840, qu’un certain Tom Smith, à l’esprit aventureux et innovant, découvrit la dragée emballée dans une papillote de papier de soie. Sept ans plus tard, cette idée simple devint le Christmas Cracker.C’est en plaçant une petite devise d’amour dans la papillote qu’il suscita un intérêt énorme pour ce produit,particulièrement au moment de Noël et alors qu’il était en quête d’inspiration pour obtenir des ventes encore plus importantes, il jeta sans faire attention , une bûche dans la cheminée.Le crépitement provoqué par la bûche en train de brûler lui donna l’idée qui donnerait à terme les Christmas Crackers que nous connaissons et aimons aujourd’hui.Après beaucoup de travail difficile et d’expérimentations, il inventa un mécanisme de craquement qui entraînait un « Boum » lorsque l’on tirait les extrémités de l’emballage du bonbon. Ceci devint le pétard…et le Christmas Cracker était né.C’est par la suite que Walter, le fils de Tom Smith introduisit les couronnes en papier, les petits cadeaux/gadgets ainsi que les blagues et les jeux de mots. 

 

Diamond Jubilee :

 

2012 est une année où il va se passer beaucoup de choses à Londres, les jeux olympiques, mais aussi l’anniversaire des 60 années de règne de la Reine Elisabeth II.
Le seul autre souverain britannique à avoir célébré un jubilé de diamant fut la reine Victoria en 1897.
Afin de célébrer le JUBILE DE DIAMANT de la reine d’Angleterre,des jours fériés ont été ajouté au calendrier national, le Lundi 4 Juin et le Mardi 5 Juin 2012 seront donc des jours chomés.C’est donc un long week-end de bank holiday en perspective, du 2 au 5 Juin prochain pour les Britanniques.
Lors de ce grand week-end,des festivités seront organisées à travers tout Londres.
Tout d’abord, une descente de la Tamise en bateau, the « Thames Diamond Jubilee Pageant » est organisé le 3 Juin.
Michael LOCKETT, le Directeur des festivités du jubilé de la reine évoque même « un évènement d’une proportion monumentale, d’une envergure inédite à Londres jusqu’ici.
Barque d’apparat royale sur 27 mètres
La flottille qui naviguera sur une quarantaine de kilomètres et passera sous 14 ponts enjambant la Tamise, sera notamment composée d’une barque d’apparat royale de 27 mètres de long propulsée par 18 rameurs. On y verra aussi des bateaux anciens, des kayaks et même des drakkars.
20 000 personnes navigueront sur la Tamise.
La souveraine, qui aura 86 ans en Avril, prendra place avec son mari, le prince Philip, à bord d’une autre barque royale aux couleurs or et rouge. Au total, quelque 20 000 personnes navigueront ce jour là sur la Tamise, entre Hammersmith à l’Ouest et Greenwich à l’Est. On s’attend à ce que des millions de spectateurs s’alignent le long des berges pour admirer le spectacle, qui sera retrans mis à la télévision dans le monde entier.
Pour l’organisateur de cette revue navale, Adrian Evans, il s’agira du « plus grand rassemblement de bateaux historiques jamais réuni à Londres ». On y verra notamment la vedette MTB 102 sur laquelle le Premier Ministre Britannique Winston Churchill et le Général Dwight Eisenhower, futur Président, avaient passé en revue l’armada anglo-américaine avant le débarquement allié du 6 Juin 1944 sur les côtes normandes.
En parallèle à cette parade marine ,des expositions sont organisées autour de sa Majesté la Reine. Au programme :une exposition au National Maritime Museum appelée « Royal River : Power,Pageantry and the Thames » explorant la relation entre le monarque et la Tamise.
Vient ensuite une exposition de portraits de la reine par Cecil Beaton au Victoria and Albert Museum ainsi qu’une autre exposition au National Portait Museum, « The Queen :Art and Images ».


Les palais de Buckingham et de Windsor ouvriront également leurs portes aux visiteurs afin de célébrer l’évènement,pour des expositions spéciales sur le Jubilé de Diamant.
Attendez vous aussi à ce que des Street Parties soient organisées un peu partout à Londres.

 


Egoïste :Une théière égoïste ou Tea for one:

 Comme son nom l’indique, c’est une théière pour une personne vendue avec sa tasse et sa soucoupe, la théière se superposant à la tasse (Voir Egoïste-tea for one Roy Kirkham). 


Emma Bridgewater:

 Emma Bridgewater est la fille ainée d’une famille nombreuse. Elle a passé sa jeunesse à North Oxford. C’est sa mère qui lui a transmis sa passion du dessin et du stylisme.Après des études de littérature anglaise, comme beaucoup d’Anglais, son premier métier n’avait vraiment rien à voir avec ses études.Elle fut en effet embauchée comme styliste chez un confectionneur de tricots Muir & Osborn.Très vite, elle s’est mise à son compte et se mit à créer des modèles d’articles de vaisselle aux formes et dessins très variés. Elle fit fabriquer ses modèles par un petit manufacturier dans la région de Stoke on Trent.Ce fut un tel succès que ce fabricant devint le sous- traitant à 100 % d’Emma Bridgewater.Après s’être mariée en 1987 avec Matthew Rice , un Designer lui aussi spécialisé dans les articles de papéteries et articles de bureaux.ils achetèrent tous les deux en 1991,avec leurs économies,en1991 et l’aide de la famille,le sous- traitant d’articles de vaisselle .En 1996, Emma Bridgewater installa la production dans un plus grand bâtiment victorien le long du canal Caulden à Stoke on Trent.
C’est dans cette usine typique de l’époque victorienne qu’Emma Bridgewater développe la gamme des services Bridgewater conçus et fabriqués selon des techniques ancestrales, comme notamment l’impression des motifs à l’éponge.
La gamme BRIDGEWATER est vaste et variée : On y trouve des services  aux  motifs classiques et traditionnels mais également des services aux motifs modernes et design.Des articles pour adultes et pour enfants.


Faïence :

 La faïence est une pâte dure à base d’argile, de kaolin et de feldspaths plongée dans un bain d’émail. Sa cuisson se fait entre 1060°C et1100°C.La faïence est toujours considérée à tort par certains comme la parente pauvre de la porcelaine.Or son énorme succès en Angleterre est dû à sa couleur « coquille d’œuf » et à la multitude de décors et motifs proposés par des fabricants comme Johnson Brothers, Portmeirion, Bridgewater ou Burleigh.La vaisselle en faïence est une vaisselle de tous les jours pour la table familiale et idéale pour les maisons de campagne. 


Johnson Brothers Limited :

 Les 4 frères Johnson, Alfred, Frederick, Henry et Robert ont commencé à fabriquer des articles de vaisselle en faïence en 1883.Depuis cette époque, leur société se développa mondialement, notamment aux USA et également en Europe et même en France.La griffe « Johnson Bros » a aujourd’hui une notoriété mondiale avec de très célèbres services comme Eternal Beau, Héritage, Old Britain Castles Blue etc..etc.En 1968, afin de poursuivre son développement, Johnson Brothers fut repris par le groupe Wedgwood. 


London Pottery :

 Les théières fabriquées par ce fabricant  situé tout près de Londres à Wimbledon sont des articles qui font partie de la vie quotidienne de tous les anglais.Sans leurs théières à portée de main, les Anglais sont perdus.Vous ne pourrez pas ne pas voir ces théières de toutes les couleurs, de tailles différentes, avec ou sans filtre dans les demeures anglaises, les bureaux, les buffets de gare, les hôpitaux , les casernes, les réfectoires de pensionnat, les baraques de chantier, les salons de thé et autres cafeteria. 


Mélamine :

 La mélamine fait partie dela grande famille des résines aminées.Grâce à leur robustesse,les articles de vaisselle et d’art de la table comme les plateaux en mélamine sont très pratiques pour l’extérieur :Jardins, balcons, pique nique, camping….mais aussi pour les enfants.Son extrême résistance aux chocs, son poids léger, sa résistance à la chaleur, sa facilité d’entretien sont des avantages importants. 


Minton :

 La manufacture Minton  fut créé en 1793 par Thomas Minton .Cette manufacture a produit des services de vaisselle en porcelaine (Bone China) de très haute qualité.Les services en porcelaine Minton se sont trouvés sur toutes les tables royales d’Europe.A l’occasion de l’exposition universelle de 1851,la reine Victoria a offert à l’empereur d’Autriche un service à dessert en bone china de 116 pièces. Et elle s’offrit le même pour son palais.Le service le plus prestigieux est le service Haddon Hall particulièrement par les Japonais. 


Mug :

 Mug est un anglicisme désignant une grosse tasse cylindrique (de 0.20L à 0.45L), avec anse, utilisée sans soucoupe.Le mug est au Royaume Uni un des objets le plus utilisé  pour la fameuse « Cup of tea » ou le « Tea Break » (Pause thé). 


Peter Rabbit :

 Peter Rabbit le lapin est le principal personnage d’une série de contes pour enfants éditée en 1902 dont l’auteur des illustrations et du  texte est Beatrix Potter,une jeune fille de bonne famille élevée dans l’Angleterre victorienne.Les contes de Peter Rabbit furent vendus à plus de 150 millions d’exemplaires en 35 langues.Le célèbre et universel manufacturier de porcelaine Wedgwood acquit les droits d’utiliser les personnages des contes de Peter Rabbit pour illustrer des services de vaisselle en porcelaine et faïence pour enfants. 


Service Pomona  de Portmeirion :

 Définition de Pomona (Source Wikipedia) : Pomone ou Pomona, nymphe d’une remarquable beauté, est la divinité des fruits .Elle déteste la nature sauvage et lui préfère les jardins.C’est à partir du même principe que le service Botanic Garden que fut créé en 1982 par Suzan Williams-Ellis le service Pomona. Il se compose de tasses, de mugs, de coupelles et d’assiettes avec 6 motifs différents de fruits :Les citrons,les prunes,les abricots, les cerises, les pommes et les pèches.
De la même façon que pour les motifs de fleurs du service Botanic Garden, Suzan -Williams-Ellis s’inspira pour les dessins de gravures des années 1830.
Toute une série d’autres articles comme des saladiers de plusieurs tailles, des plats ronds, ovales, des plats à pie, des plats à tarte,des plats à cake, des plats à lasagne, d’un beurrier, d’un sucrier, d’une théière, de jarres hermétiques et de plateaux en mélamine. 


Porcelaine :

Le terme « Porcelaine » vient du coquillage « Porcella » évoqué par Marco Polo du fait de la même blancheur translucide.En effet, lorsque les Italiens ramenèrent la porcelaine de Chine au XVéme siècle, ils crurent qu’elle était faite de ce type de coquillage broyé, et le nommèrent donc « Porcellana ».Les techniques de fabrication de la porcelaine atteignent leur perfection en Chine au XIIéme siècle. Les britanniques, pour porcelaine disent d’ailleurs China.La pâte à porcelaine se compose de trois roches :Le kaolin (50%), élément de base apportant blancheur et plasticité.
Le quartz (25%), élément dégraissant permettant la tenue au four.
Le feldspath (25%), élément fondant nécessaire à la vitrification.
La pâte obtenue est coupée en petites galettes,déposées sur des moules en plâtre de la forme des assiettes ou plats désirés. Après une cuisson à 900°,elle est plongée dans un bain d’email. Seconde cuisson à 1400°,15 à 30 heures. La porcelaine part alors pour l’atelier de création et de décoration. 


Portmeirion :

 Le groupe Portmeirion est un groupe britannique coté à la bourse de Londres et basé à Stoke on Trent, le Limoges anglais.
Le groupe Portmeirion avec 70% des ventes à l’export dont notamment les USA (Une filiale de près de 500 personnes et un showroom sur Madison Av. à New York) a une notoriété mondiale qui n’est plus à faire avec ses articles de vaisselle.
L’existence de Portmeirion date de 1960 quand Suzan Williams-Ellis et son mari Evan Cooper-Willis achetèrent une petite fabrique à Stoke on Trent.Auparavant, Suzan Williams-Ellis,diplomée de la « Chelsea School of Art » s’occupait avec son mari de la boutique du village de Portmeirion au Pays de Galles (Voir plus loin l’histoire du village de Portmeirion) pour lequel elle faisait fabriquer avec ses propres motifs des articles de vaisselle et de cadeaux en faïence.Prise de passion par la céramique, la faïence et la porcelaine, elle créa donc la société Portmeirion PLC.C’est elle qui créait et dessinait les formes et les motifs des articles commercialisés.Et c’est en 1970, quand elle créa le service Botanic Garden (Voir plus haut) que Portmeirion acquit une réputation dans le monde entier avec une forte puissance de création de nouveaux produits et dessins fabriqués aujourd’hui dans 7 usines en Angleterre.Le service Botanic Garden est depuis une des plus prestigieuses références de Portmeirion avec le service Botanic Blue, Pomona et Garden Path. 


Le village de Portmeirion:

 C’est un certain Bertram Clough Williams-Ellis (1883-1978), le père de la fondatrice de la manufacture de faïence Portmeirion, qui créa de toutes pièces en 1925 un village près de sa propriété le long d’un estuaire sur la côte nord du Pays de Galles et qu’il appela Portmeirion :Port en raison de sa situation sur la mer et Meirion car situé dans le comté du Merioneth.B.Clough Williams était un architecte original,talentueux et passionné.Ce village fut sa passion (Hobby)de 1925 à sa mort.C’est aujourd’hui une attraction touristique mondialement connue avec un grand hôtel et des cottages pour les touristes.Ce village vaut vraiment le détour de par son originalitéLa série télévisée culte « The Prisoner » des années 1960 avec Patrick Mcgoohan  fit connaître au monde entier le village de Portmeirion. 


Redoute Rose :

 C’est le nom d’un service très connu inspiré directement des œuvres de Pierre Joseph Redoute (1759-1840) , un grand spécialiste de l’illustration botanique. 


Royal Albert :

 C’est en 1896 que fut créé par Thomas Wild à Stoke on Trent « The Potteries city » la manufacture Royal Albert.Très vite Royal Albert eut un très grand succès avec ses services à thé et à déjeuner en porcelaine (Fine bone China) dont les motifs étaient directement inspirés des jardins anglais et surtout de la rose, l’emblème de l’Angleterre.C’est en hommage au Prince Albert qui devint Le roi Georges VI en 1936 que la manufacture prit le nom de Royal Albert Crown China.C’est dans le cadre des relations privilégiées avec la famille royale que le fabricant Royal Albert fut choisi pour éditer des services spécifiques à l’occasion  du Jubilé d’or de la reine Elisabeth II en 2002 et de la mort de la reine mère Elisabeth.Le service à thé Old Country Rose, un service en porcelaine typiquement anglais est un service qui s’est vendu dans le monde à plus de 150 millions de pièces depuis sa création en 1962. 


Les tasse du mois Royal Albert : Flowers of the month:

 Les tasses du mois Royal Albert sont le fleuron de Royal Albert et la passion de nombreux collectionneurs dans le monde. 


Royal Doulton :

 Cela fait plus de 200 ans que Royal Doulton fabrique des articles de vaisselle en porcelaine.C’est en 1815 que John Doulton commença à produire de la poterie dans le sud de Londres.En 1875, son fils délocalisa la société à Stoke on Trent.C’est à Stoke on Trent que Royal Doulton mit au point de nouvelles techniques pour fabriquer des articles en « bone china » (voir plus haut) à partir de 1884.C’est en 1901 que le roi Edouard VII autorisa à la compagnie Doulton d’ajouter le préfixe Royal.Depuis lors Royal Doulton est le symbole de la plus haute qualité de porcelaine anglaise. 


Roy Kirkham Pottery:

 La manufacture Roy Kirkham fut créé il y a une trentaine d’années à Stoke on Trent par Roy Kirkham.C’est aujourd’hui une compagnie familiale prospère qui propose toute une gamme de services de vaisselle en porcelaine de grande qualité. 


Royal Worcester :

 C’est en 1751 qu’un physicien très connu, le Docteur John Wall créa à Worcester une usine de porcelaine haut de gamme.Cette firme se fit connaître entre autre par sa gamme d’egg coddlers (voir plus haut). Aujourd’hui, Royal Worcester appartient à au groupe Spode et ses produits sont fabriqués à Stoke on Trent. 


Stoke on Trent : 

Stoke on Trent est en Angleterre ce qu’est Limoges en France à savoir la ville de la porcelaine et de la faïence.C’est à Stoke on Trent que se trouvent les usines des fabricants anglais les plus prestigieux .Elle est située dans le Staffordshire, dans les West Midlands au milieu de l’Angleterre à une heure de train au nord de Birmingham. 


Wedgwood : (Source :Histoire de la céramique- www.ogabathuler.free.fr )

JOSIAH WEDGWOOD : Josiah Wedgwood, dont le nom domine toute l'histoire de la céramique anglaise, naquit à Burslem en 1730 d'une nombreuse famille de potiers. En 1758, il s'établit dans les propriétés d'Ivy et de Bell House, et dix ans plus tard fondait aux environs de Stoke-on-Trent la grande usine "Etruria", donnant à la fabrication industrielle un développement et une qualité jusque-là inconnus. D'une vive intelligence, doué d'une activité prodigieuse jointe à un rare sens commercial, Wedgwood utilisa les meilleurs talents aussi bien que les plus récentes découvertes pratiques, et sa force fut de comprendre les goûts et les besoins de son époque et de savoir y répondre. Toute la production de Wedgwood est sous l'influence du goût antique, du fameux style classique "néo-grec". Sa faïence fine de couleur crème, apte à recevoir un décor peint aussi bien qu'imprimé mécaniquement, se prêtait justement aux formes grêles et sèches propres à l'art décoratif anglais de la seconde partie du XVIIIe siècle. Cette céramique d'usage, est connue sous le nom de "céramique de la Reine" (nom donné au service exécuté par Wedgwood en 1762 pour la Reine Charlotte).
L'Etruria se consacra aux poteries ornementales. Wedgwood et son associé, Bentley, y reprirent les procédés des vieux artisans du Staffordshire : la fabrication des grès rouges sans vernis et celle des poteries imitant les métaux précieux ou les pierres dures. Sur le "basalte", grès noir très dur, Wedgwood appliqua un décor peint à l'encaustique grâce auquel il parvint à contrefaire la céramique antique.
Le "jaspe" qui apparaît vers 1775 est une pâte très dure, blanche et fine, presque translucide, dont l'aspect se rapproche de celui de la porcelaine. Le jaspe peut être coloré dans la masse ou, suivant le procédé plus économique introduit à partir de 1777, teinté en surface seulement.
Les modeleurs "Hackwood" et "James Tassie", le sculpteur "John Flaxman", fournissaient les modèles. Josiah Wedgwood mourut en 1795, après avoir acquis une fortune considérable, laissant son entreprise à ses fils et à son neveu Thomas Byerley. Les ateliers de l'Etruria forment aujourd'hui tout un village. Ils continuent la fabrication régulière de la faïence fine pour les services de table.
Leurs faïences portent une marque imprimée dans la pâte avant la cuisson : le mot "Wedgwood" sous des formes variable accompagné du nom de Bentley ou celui de la fabrique.